Accueil > Le Thé > Les Thés verts
Thés Verts

LES THÉS VERTS

 

 

Le thé vert fut toujours considéré comme le breuvage de choix pour les empereurs et les aristocrates chinois. Les feuilles furent infusées, puis le thé fut conservé pour ses éléments médicinaux. Anciennement, il fut considéré comme un breuvage dispendieux réservé à l’élite de la population.

 

Seulement après la dynastie de Ming, ayant suivi la chute de l’Empire Mongole en 1368, le thé fut découvert par la population et il fut commercialisé. Quand la Chine était la puissance navale dans les années 1405-1433, le thé était considéré indispensable pour les marins.

 

La quantité de vitamine C contenue dans le thé consommé par les voyageurs en mer était suffisante pour prévenir le scorbut, qui tuait énormément énormément d’Européens.

 

LES BIENFAITS POUR LA SANTÉ

 

 

Les propriétés du thé vert sont multiples : riche en tanins, ce sont ces poly phénols antioxydants qui donnent au thé son arôme et son goût amer particulier. Le thé vert contient également de la vitamine C. Mais ce qui rend le thé vert remarquable, c'est qu'il contient de l'épigallocatéchine ou encore épigallocatéchine-3-gallate (EGCG). L'EPGC est la substance qui lui confère des propriétés remarquables, propriétés bien plus puissantes que celles d'un simple antioxydant. Pourquoi le thé vert et pas les autres thés? Parce que le thé vert  contient 10 fois plus d'EPGC que le thé noir et 2,5 fois plus que le thé Oolong.

 

Quant au taux de caféine théine, il est semblable à celui du thé noir soit 20-90 mg par tasse mais ses effets excitants sont atténués par la présence des tanins.

 

Les thés verts contiennent de la théanine, un acide aminé, reconnu comme un des composés responsables du goût umami et de la réduction de leur amertume. L’activité de la théanine sur le cerveau a montré une réduction du stress mental et physique, un effet relaxant et augmente la production du rythme alpha dans le cerveau.

 

Maladies cardio-vasculaires

 

Le thé vert contient un certain nombre de polyphénols jouant le rôle d'antioxydant. Plusieurs études semblent démontrer une certaine efficacité de sa consommation dans la diminution du risque de faire une maladie cardio-vasculaire.

 

Cancers

 

Son rôle dans la prévention des cancers est beaucoup plus controversé. Une étude récente va dans ce sens : les études utilisant les cultures cellulaires et les modèles animaux montrent que l’épigallocatéchine-3-gallate (EGCG), le principal polyphénol présent dans le thé vert possède une puissante activité anti-inflammatoire et antiproliférative capable d’inhiber sélectivement la croissance cellulaire et d’induire l’apoptose dans les cellules cancéreuses sans affecter les cellules normales.